Réseau

Alysophil

La chimie en flux à la puissance de l’intelligence artificielle

Voir le site

Créée en 2018, Alysophil est une société qui développe un nouveau concept de chimie industrielle pour la production de molécules à haute valeur ajoutée en combinant la chimie en flux et l’intelligence artificielle. Ces technologies permettent d’identifier plus rapidement les molécules pour répondre à des besoins complexes, puis d’en définir et mettre en œuvre des synthèses performantes. Cette performance est effective aussi bien sur des critères environnementaux que de sécurité des procédés et de coûts d’investissements et d’exploitation.

 

IA : une réelle valeur ajoutée pour les chercheurs

En complément, Alysophil développe ses propres outils d’intelligence artificielle qui viennent renforcer le travail de chercheurs :

  • pour générer de nouvelles molécules répondant aux besoins de ses partenaires et prenant en compte un impact environnemental réduit. Ces outils permettent de raccourcir fortement le processus de développement et de mise sur le marché ;
  • pour piloter des installations chimiques afin de les rendre autonomes et sûres. Sur le long terme, son objectif est de créer des unités de production autonomes et compactes qui pourraient se multiplier sur le territoire et être localisées au plus proche de l’utilisation de leur produit. Elles pourraient être recyclées en fonction des besoins des clients.

Alysophil : un exemple de l'industrie du futur

Selon un rapport établi par le ministère de l’économie et des finances. (PROSPECTIVE – Industrie du futur – Secteurs de la chimie et du papier-carton : amélioration des outils de production et apport du numérique. Mars 2019), la chimie en flux apparaît comme des nouveaux procédés apportant d’énormes avantages « Dans le domaine de l’intensification des procédés, les mésoréacteurs sont plus économes en ressources que les réactions classiques en batch et l’utilisation de biomasse sur des procédés intensifs se développe. Leur faible encombrement, leur capacité à réduire les risques industriels et leur besoin en CAPEX, plus faible que les installations classiques, en font un facteur potentiel de réindustrialisation des territoires.

Le niveau d’adoption de cette solution reste limité en grande partie aux laboratoires en France avec peu d’applications industrielles ; cela est en partie lié à une connaissance limitée de cette solution. Sur cette technologie, la France risque un retard technologique par rapport à la Chine, l’Allemagne et le Japon. »

Ainsi, Alysophil se place comme un acteur précurseur. En effet, la société maîtrise cette technologie et travaille sur sa mise en œuvre à une échelle industrielle. Ces projets contribueront à la réindustrialisation de notre pays.

À partir d’un besoin, une molécule est identifiée, en découlent 2 possibilités :

  • Alysophil développe la voie de synthèse, le procédé, l’industrialise et réalise la production ;
  • Alysophil développe la voie de synthèse, mais le client souhaite garder la production, auquel cas Alysophil lui propose une offre d’accompagnement dans l’industrialisation.

Pour mener ses projets, Alysophil s’appuie sur 4 piliers stratégiques :

  • maximiser les possibilités d’utiliser des matières biosourcées. Cela notamment en revoyant les voies de synthèses. Ce que permet l’IA et la chimie en flux ;
  • mettre en oeuvre des procédés en flux continu et donc de bénéficier de leurs avantages (augmentation de la sécurité des procédés, empreinte environnementale réduite, coûts d’investissement et d’exploitation réduits, compacité des installations…) ;
  • s’appuyer sur l’IA pour renforcer la créativité et l’efficacité des chimistes et tendre vers des installations de production autonomes à l’aide de puces neurales ;
  • avoir tout au long de ses processus une approche frugale, cela comprend également la gouvernance de l’entreprise au sens large.

Alysophil a résumé son concept au travers d’une formule : FCAI

La chimie en flux augmentée de la puissance de l’intelligence artificielle.

Google Maps est désactivé.

Autoriser

Contact


Adresse

BioParc
850 Boulevard Sébastien Brant
67400 Illkirch-Graffenstaden

Actualités des membres

25.03.2020
Inédit : Alysophil crée une bibliothèque de molécules
En savoir plus
25.02.2020
Alysophil
En savoir plus